Janvier – David Cronenberg loupe l’ascenseur et prend la Mouche.

Il fut un temps où, en Janvier, David Cronenberg prenait régulièrement ses quartiers en France, plus précisément du côté du  Festival international du film fantastique d’Avoriaz. Mais the baron of blood y connaît quelques déconvenues.

Ainsi, en 1984, le jury récompense L’Ascenseur, du Hollandais Dick Maas. Un peu à la surprise générale, puisque c’était bel et bien Dead Zone, le film de David Cronenberg, qui était donné favori. Il obtient cependant le prix de la critique.

The Dead Zone

Le réalisateur canadien ne lâche pas l’affaire pour autant : il est de retour à Avoriaz dès 1987, avec son nouveau film : La mouche. Arriver à faire flipper le public avec un pitch aussi improbable que l’histoire d’un mec qui se transforme en mouche, c’est mettre la barre très haut… Mais pas d’bol, puisqu’en face, cette année-là, il y a un certain David Lynch, venu présenter Blue Velvet, et qui rafle la mise. David Cronenberg se contente cette fois du Prix spécial du Jury.

La troisième tentative sera la bonne : en 1989, David Cronenberg remporte enfin le Grand Prix avec Faux-semblants (Dead Ringers).  Et sinon, David Cronenberg ne vient pas en France que pour être récompensé : en 2012, il  a même profité de son passage  à l’occasion de la sortie de Cosmopolis pour nous offrir une (trop) brève masterclass à (re)voir ici .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :