13 février 1939 – « Autant en emporte le vent » : ça tourne… au psychodrame

Alors que le tournage d’Autant en emporte le vent est (enfin !) en bonne voie, le réalisateur George Cukor est officiellement débarqué le 13 février 1939. Et ce, au grand désarroi, dit-on, de Vivien Leigh et Olivia de Havilland : Georges Cukor est en effet renommé pour son talent à diriger les actrices. Les spéculations vont bon train, et l’on ne saura vraisemblablement jamais s’il a été renvoyé à la suite d’un désaccord avec son producteur ou, comme le prétend la rumeur, sous la pression de Clark Gable (certes très talentueux mais quelque peu machiste et soupçonné pour le coup d’avoir un problème relationnel avec son réalisateur gay).

Toujours est-il que réalisateur a passé près de deux ans, immergé dans le projet et qu’il doit embarquer vers d’autres horizons. Malgré cette déconvenue, il ne demeure pas longtemps inactif, puisqu’il enchaîne aussitôt avec le film Femmes (1939), dont la particularité est d’ailleurs de mettre en scène un casting exclusivement féminin.

Avec l’appui de Clark Gable, c’est Victor Fleming qui hérite de la suite du tournge d’Autant en emporte le vent. Nombre de scènes tournées par son illustre prédécesseur n’en seront pas moins conservées au montage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :